Les traitements oncologiques et la peau

Les traitements du cancer comme la chimiothérapie, la radiothérapie et l’immunothérapie entraînent parfois des changements de la peau, connus comme des effets secondaires ou des réactions cutanées. Ces changements sont fréquents : les deux tiers des patients atteints d’un cancer qui reçoivent un traitement ressentent des effets secondaires cutanés[1].

Les changements produits dépendent du traitement en question et de la réponse propre du patient au traitement. En réaction aux thérapies de cancer, la peau devient parfois sèche, rouge et rugueuse. Un autre effet secondaire fréquent est l’hyperpigmentation (quand des taches brunes apparaissent sur la peau). La plupart des effets secondaires cutanés sont réversibles et disparaissent une fois le traitement arrêté.

Il est essentiel de prendre soin de la peau fragile pendant cette période cruciale au moyen de produits dermocosmétiques doux. La protection solaire constitue l’un des aspects les plus importants en matière de soin de la peau. 

Les traitements du cancer et le soleil : amis ou ennemis?

Intuitivement, vous penserez sans doute qu’une journée au soleil sera une façon idéale de relaxer et de prendre ce temps pour vous plus que mérité afin de retrouver votre bien-être émotionnel. Gardez toutefois en tête que de nombreux traitements du cancer rendent parfois la peau plus sensible aux rayons du soleil. Ce phénomène s’appelle la photosensibilité.

Même une faible exposition aux rayons UV risque de provoquer un coup de soleil ou d’accentuer les effets secondaires cutanés. Il n’est pas interdit de prendre du soleil, mais vous devez avoir conscience des dangers et protéger votre peau en conséquence.

Conseils en matière de protection solaire pour les patients suivant un traitement du cancer

À partir du début de votre traitement et jusqu’à un an après la fin du traitement, vous devriez utiliser un écran UVA ET UVB équilibré à large spectre sur votre peau. Recherchez une protection solaire ayant un FPS d’au moins 50

Si vous avez eu de la radiothérapie, faites en sorte de savoir quelle partie de votre corps y a été exposée, car toute cette région sera extrêmement vulnérable aux coups de soleil, surtout pendant la première année suivant le traitement. De même, les cicatrices résultant d’interventions chirurgicales sont particulièrement sensibles au soleil et sont à risque de devenir hyperpigmentées (foncées). Assurez-vous de les recouvrir ou de les protéger entièrement. Rappelez-vous également que le verre et les nuages ne bloquent pas les rayons UVA; une protection quotidienne est alors nécessaire, et ce, même si vous êtes derrière une fenêtre ou que le ciel est nuageux.

Si vous sortez à l’extérieur :

  •  Appliquez une généreuse couche d’écran solaire : Appliquez une protection solaire après votre hydratant sur toutes les parties exposées, y compris vos oreilles, le devant du cou et la nuque, les paumes de vos mains et vos pieds. Appliquez-en de nouveau toutes les deux heures. 
  • L’ombre est votre meilleure amie : Si vous participez à un événement extérieur, assurez-vous qu’il y aura des zones à l’ombre ou n’hésitez pas à prévoir une façon d’en avoir (une ombrelle se transporte facilement!). 
  • Surveillez l’heure : Évitez de vous retrouver à l’extérieur entre 10 h et 16 h, lorsque le soleil est à son zénith.
  • Couvrez-vous pour rester au frais : Portez des vêtements protecteurs faits de coton ou de fibres naturelles (chandail à manches longues et pantalons, notamment) de même qu’un chapeau à large rebord.

 


[1] Rapport annuel de l’INCA de 2015

 

OUR 3 STEPS APPROACH TO PROTECT YOUR SKIN, AND HELP PREVENT SKIN CANCER

Lire la suite

Articles connexes