Crème solaire minérale ou chimique?

La crème solaire chimique, qu’est-ce que c’est ?

La crème solaire chimique – aussi appelée crème solaire organique – est une catégorie de protection solaire qui contient des composés organiques à base de carbone. Ces composés absorbent les rayons UV, de la même manière qu’une éponge absorbe l'eau. Les rayons sont ensuite transformés en chaleur par une réaction chimique. La chaleur est alors libérée et diffusée hors de la peau, de sorte qu’elle ne présente plus de risque pour celle-ci.

L’une des qualités essentielles d’une bonne crème solaire biologique, c’est bien entendu la protection à large spectre. Certaines crèmes solaires organiques prétendent protéger des rayons UVB, mais ne fournissent pas le même degré de protection contre les UVA. Étant donné que nous sommes exposés à ces rayons 95% du temps, cet élément ne doit surtout pas être négligé. Pour votre peau et votre santé, veillez à prendre une crème solaire fournissant cette double protection.

Pour une crème solaire organique de qualité supérieure à haute protection UVA et UVB, la gamme Anthelios de La Roche-Posay reste un bon choix. Cette dernière contient le filtrage le plus recommandé par les dermatologues au Canada, grâce à la technologie de protection solaire brevetée au Mexoryl® XL et SX. Sa variété de textures et de formats vous permettra certainement de trouver la formule qui vous convient.

Pour un usage quotidien, nous vous conseillons une formule légère et anti-brillance matifiante qui s’applique facilement sur la peau. Si vous vous maquillez, orientez-vous vers une lotion ultra-fluide. Son fini invisible s’adaptera parfaitement à votre fond de teint et vos autres soins de peau. 

Et la crème solaire minérale dans tout ça ?

La crème solaire minérale, quant à elle, offre une excellente couverture face aux rayons UV : c’est-à-dire une très bonne défense contre les UVB et une protection honorable en ce qui concerne les UVA. Elle contient des agents actifs tels que l’oxyde de zinc ou l’oxyde de titane, qui, contrairement aux filtres organiques, fonctionnent davantage comme un réflecteur. Au lieu d’absorber les rayons, les filtres minéraux forment une barrière protectrice à la surface de la peau et réfléchissent les rayons UV dans toutes les directions.

Malgré l’efficacité des crèmes solaires minérales, certains rayons UV parviennent à pénétrer la peau... en particulier les UVA. Cependant, une formule enrichie en antioxydants (comme la vitamine E) protège activement la peau des radicaux libres produits par ces rayons parasites. Les antioxydants préviennent les dommages causés par ces radicaux libres, et complètent idéalement les crèmes solaires 100% minérales

L’avantage de la crème solaire de La Roche-Posay est qu’elle contient justement du dioxyde de titane et des antioxydants. Celle-ci apporte une protection optimale et se fond parfaitement sur la peau tout en bloquant et neutralisant la majorité des rayons ultraviolets.

Sont-elles toutes les deux de bons filtres UV ?

On va vous la faire courte, la réponse est oui. Si vous hésitez encore, rappelez-vous que tous les filtres UV sur le marché sont sans danger. Ces derniers sont rigoureusement réglementés par des instances gouvernementales et sont soumis à un contrôle de la qualité très précis avant leur mise en vente. Un processus qui peut prendre entre cinq et dix ans.

Au-delà de ça, la réglementation de Santé Canada est très stricte et classe les filtres UV dans la catégorie des médicaments, ce qui explique d’ailleurs la présence d’un DIN (numéro d’identification du médicament) sur les étiquettes de nos produits.

Les filtres organiques de nouvelle génération sont d’excellents choix, en particulier pour les peaux sensibles grâce à notre technologie brevetée au Mexoryl qui protège efficacement des UVA et des facteurs déclencheurs d’irritation de la peau. 

En général, les allergies aux filtres organiques sont plutôt rares. Lorsque la peau d’une personne réagit au soleil, c’est probablement parce que sa crème ne la protège pas assez des UVA, provoquant ainsi un phénomène cutané appelé PLE (éruption légère polymorphe). La PLE est souvent confondue avec les allergies aux produits solaires, alors que c’est en grande partie dû à l’inefficacité de la crème elle-même.

Les filtres minéraux sont également sans risque, mais il faut tout de même faire attention à leur composition dite naturelle. Même s’ils contiennent des minéraux tels que l’oxyde de zinc ou le dioxyde de titane, ces particules sont hautement transformées et ne sont donc pas aussi naturelles que l’on croit.

Cela ne signifie pas pour autant que ces filtres ne bloqueront pas les ultraviolets. Pour une protection solaire idéale et une couverture ultra-légère sans imperfections, nous vous recommandons d’ailleurs la crème solaire minérale teintée de La Roche-Posay FPS 50.

Vérifiez toujours la présence du logo UVA et du numéro DIN

Au final, lorsque vous magasinez une crème solaire, examinez bien toutes les informations. Si votre peau est sensible, le type de filtre que vous choisirez ne fera pas de grande différence : les filtres organiques et minéraux sont tous deux sans danger.

L’enjeu se situera davantage au niveau de la protection UVA et UVB de la crème solaire. Lorsque vous magasinerez une protection solaire pour le visage, veillez donc à bien choisir une crème FPS 30 minimum, et surtout, à privilégier les produits portant le logo UVA pour vous assurer d’apporter à votre peau la protection UVB et UVA qu’elle mérite. Bonne recherche!

Lire la suite

Produits connexes

Articles connexes